Soutien d’écoles

clip_image002clip_image002[4]Nous tenons à remercier chaleureusement les élèves et l’équipe éducative du Collège Saint-Hubert (Watermael-Boisfort) et de l’Institut de la Providence (Gosselies) pour les actions de soutien (opération de partage des élèves, soirée spectacle d’impro et course de cuistax) qu’ils ont organisées en 2010 en faveur d’Handi’stARTS!

Ensemble, ils ont récolté plus de 3000 euros, qui ont été utilisés pour soutenir des projets concrets menés par plusieurs associations que nous avons rencontrées en cours de route. Notre choix s’est arrêté sur trois projets qui nous ont semblé de qualité, gérés de manière intelligente et disposant de peu de soutiens financiers récurrents.

Trouver de l’argent pour financer des projets reste souvent l’une des difficultés majeures pour beaucoup d’ONG et d’associations, et des initiatives telles que celles de ces écoles contribuent à transformer des idées en réalité !

 

Trois projets soutenus :

1) Le centre de réhabilitation neuropsychiatrique Gasteni à Racaciuni, dans le nord de la Roumanie, où résident environ 200 adultes en situation de handicap ou de maladie mentale

–> 1400 euros pour l’achat de matériel utilisé au sein des ateliers créatifs et traditionnels (théâtre, vannerie, tissage, chant, danse, etc.)

2) Le centre de jour Jorge Elias à Mendoza, Argentine. Ce centre qui propose des activités centrées sur des ateliers artistiques (particulièrement l’apprentissage de la musique) à des adultes en situation de handicap mental venait d’ouvrir ses portes un mois avant notre arrivée et avait donc besoin de moyens pour démarrer ses activités

–> 1000 euros pour l’aménagement de la salle de musique et l’achat de matériel pédagogique adapté

3) La Fundacion Crearte à Bariloche, Argentine. Crearte offre à des adultes en situation de handicap et de précarité socio-économique un large éventail d’ateliers créatifs, mais aussi un suivi social (repas, foyer, etc.). Peu après notre passage à la fondation, l’explosion du volcan Puyehue a recouvert la ville de Bariloche d’un manteau de cendre, endommageant gravement les bâtiments vétustes de la fondation ainsi que le matériel.

–> 1000 euros pour réparer/racheter du matériel utilisé dans les ateliers et endommagé par les cendres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :