En bref

 

IMG_6319-1PROJET HANDI’STARTS

CREATIVITE, EPANOUISSEMENT ET INCLUSION SOCIALE

Que peut apporter la pratique d’activités créatives et/ou artistiques à des personnes qui, pour différentes raisons, éprouvent des difficultés à trouver leur place dans la société ? C’est avec cette question en tête que nous sommes partis à la rencontre d’initiatives qui mènent ce type d’activités avec des publics « fragilisés » en Belgique et dans trois régions du monde (Europe de l’Est et Balkans, Asie du Sud Est et Amérique du Sud) dans le cadre d’un projet nommé Handi’stARTS.

En Belgique, nous travaillons pour l’Association des Compagnons Bâtisseurs, une organisation de jeunesse qui promeut la citoyenneté active à travers des activités socio-culturelles et qui se bat pour rendre son cycle d’activités accessible au plus grand nombre. Durant plus d’un an, nous avons mûri cette idée de projet indépendant, en nous intéressant à ce qui se faisait dans notre pays et en préparant une première série de rencontres à l’étranger (août 2010-août 2011).

Partant du fait que le concept d’inclusion sociale reste encore un idéal à atteindre et non une réalité et en nous basant sur des expériences concrètes rencontrées dans différentes régions du monde, nous souhaitons sensibiliser le public à l’importance « sociale » de la poursuite d’activités artistiques, que ce soit au niveau de l’individu, du groupe ou, à plus large échelle, de la communauté.image

Handi’stARTS ne se centre ni sur une forme d’art ou de créativité ni sur un type de public, mais vise plutôt à s’enrichir de la diversité des projets poursuivis dans une optique interculturelle (formes d’art, techniques, publics visés, objectifs). En effet, ce travail de terrain nécessite de prendre connaissance/conscience de l’histoire récente de chaque pays et région si elle a influencé significativement la situation actuelle, et de s’imprégner du contexte socio-culturel.

Dans un deuxième temps, il s’agit de mettre en lien ces initiatives, de dégager des spécificités ou des points de convergence entre les projets (objectifs, bénéficiaires, méthodes, atouts, difficultés, etc.) et de participer à des échanges d’opinions et de pratiques. Le développement d’activités d’expression artistique n’est pas la solution universelle à tous les problèmes de société, mais on peut constater qu’elles dépassent de loin le pur loisir. Que leur finalité soit occupationnelle, thérapeutique et/ou professionnelle, il est indéniable que ces activités ont un impact à différents niveaux.

A travers différentes formes de témoignages (un blog, des articles de presse, une exposition, des ateliers pédagogiques dans des écoles, etc.), l’objectif transversal d’Handi’stARTS est la sensibilisation. Bien qu’elle soit parfois banalisée, elle constitue le premier pas vers l’action, sans doute celui qui prend le plus de temps. D’abord, changer les regards pour casser les idées reçues, mais aussi, progressivement, changer les pratiques pour combattre l’exclusion sociale.

 

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :